Les banques dans l’UEMOA ont été moins rentables et moins résilientes aux perturbations exogènes.